16 Jul 2018

CIEL Finance

Bank One : Pari sur le numérique

En une décennie, l’omniprésence des technologies numériques a transformé les banques en d’habiles innovateurs. Considéré autrefois comme le secteur le moins technophile des services financiers, l’Asset Management (la gestion d’actifs) relève aujourd’hui le défi. Des affirmations qui trouvent tout leur sens chez Bank One, qui vient de lancer son nouveau site internet dédié aux investissements. Rencontre avec l’équipe du Private Banking.

Propos recueillis par Jagriti Punjabi pour Luxury Mauritius

Comment le Private Banking de Bank One a-t- il repensé son modèle commercial, afin de faire face aux nouvelles réalités du comportement et des besoins clients?

Le Private Banking existe depuis la création de la banque il y a dix ans. Mais depuis récemment, nous proposons un service totalement innovant : une offre d’investissement en architecture ouverte. Cette offre existe déjà en Europe ou en Asie, mais elle reste encore peu développée à Maurice. C’est sur ce point que Bank One fait la différence.

En effet, Bank One ne vend pas de produits propres, elle innove en s’ouvrant aux meilleurs sociétés de gestion et aux fonds d’investissements au niveau local et international.

Nous avons aujourd’hui affaire à un nouveau type de clients : des investisseurs toujours plus jeunes, qui ont grandi entre les récessions économiques et l’explosion de bulles financières et qui font moins confiance aux institutions financières traditionnelles. Leurs choix de produits financiers sont plus réfléchis, et ils consultent régulièrement l’évolution de leur patrimoine depuis leur smartphone. Au vu de l’importance de cette génération, les banques doivent adapter leur offre commerciale. Par exemple, une approche exclusivement basée sur des solutions internes à la Banque n’est plus adaptée aujourd’hui. Au lieu de cela, une architecture ouverte permet aux clients de comparer et de choisir les supports de leur choix en totale indépendance. 

Notre plateforme donne accès aux obligations, actions, produits structurés, ainsi qu’à tout un éventail de fonds d’investissement disponibles localement et internationalement. Considérez-nous comme une sorte de conseiller indépendant dont la particularité repose sur une sélection de gestionnaires d’actifs externes. Cette structure multi-gestion combine nos compétences en matière d’allocation et notre expertise dans la sélection de gestionnaires d’actifs. Résultat : chaque client peut construire un portefeuille d’investissement personnalisé conforme à ses objectifs.

Nous offrons également la gestion de portefeuille en proposant l’offre de gérants partenaires. Notre structure de multi-gérants permet ainsi à notre clientèle de choisir en toute indépendance les solutions de gestion en adéquation avec leurs objectifs.

Comment votre plateforme « Global Custody » participe-t- elle à améliorer l’expérience client?

Bank One a investi dans un nouveau logiciel conçu pour déployer son offre d’architecture ouverte (Open Architecture) à destination des clients privés, gestionnaires d’actifs externes et institutions financières. L’idée est simple : L’architecture ouverte est un atout majeur pour nos clients fortunés étrangers. Quand ils viennent investir à Maurice, ils ne connaissent pas forcément le pays. Le fait d’être en architecture ouverte, et d’avoir comme dépositaire Euroclear, le plus grand système de règlement et livraison de titres au monde, bénéficiant de notations AA+ et AA de Fitch Ratings et Standard & Poor’s respectivement, sécurise complètement ces clients.

Il faut savoir que nous sommes la première banque de l’île à avoir acheté un fond en roupies à travers la plateforme Euroclear ! Les clients fortunés désirent avant tout avoir un aperçu global de la composition et de la performance de leur portefeuille. Ils souhaitent être à-même de le faire rapidement, pendant leur pause-café ou avant d’attraper un vol. C’est justement cela que permet notre plateforme. Avec une simple connexion, nos clients peuvent naviguer et accéder à la valorisation de leurs investissements. Grâce à une plateforme unique, les clients ont une vision globale de leur patrimoine en temps réel, peuvent facilement identifier leurs risques, prendre des décisions d’investissement plus rapidement et gérer leurs actifs de manière optimale.

Une des préoccupations récurrentes des clients est la sécurité - et la conservation des actifs détenus. Comment abordez-vous cette question ?

La protection des actifs de nos clients est - et sera toujours - partie intégrante de l’offre Bank One. Il convient également de mentionner que notre industrie est strictement règlementée par la « Financial Services Commission » et la « Bank of Mauritius ». Dans le cas très improbable d’insolvabilité, les investissements de nos clients sont détenus en dehors du bilan de la banque. 

Avec la croissance numérique dans le domaine de la gestion du patrimoine, croyez-vous que les conseils en face-à- face deviendront un jour obsolètes ?

On pourrait penser qu’avec la multiplication des plateformes robotisées, le conseil en matière de patrimoine tel que nous le connaissons est révolu. Les nouvelles technologies ont certainement un rôle important à jouer : une transparence accrue, des processus simplifiés et des conseils plus proactifs. Le numérique est nécessaire et fait partie intégrante de notre offre. Néanmoins, les interactions directes en face-à- face ou par téléphone chez Bank One restent d’une importance cruciale ; des conseils en matière d’investissement nécessiteront, selon nous, toujours une approche personnelle et humaine. Notre modèle hybride - une combinaison de relations humaines et numériques - répondent à la complexité de la gestion de patrimoine.

D’ailleurs, nous sommes très fiers d’avoir récemment obtenu le titre « Best Private Bank 2018 » décerné par Global Finance Magazine qui témoigne de la reconnaissance de notre qualité de service.