Menu
  • Kibo Capital Partners Ltd lance son deuxième fonds, Le Kibo Fund II

    4 Jul 2014

    Kibo Capital Partners, membre du Groupe CIEL, a procédé, le 5 juin dernier, au « First Closing » de son deuxième fonds, le Kibo Fund II, d’un montant de 50 millions de dollars américains. Ce deuxième fonds cible des investissements privés (Private Equity) dans des pays du sud et de l’est de l’Afrique ainsi que de l’océan Indien.

    Parmi les investisseurs figurent des sociétés renommées telles que l’International Finance Corporation (‘IFC’ du World Bank Group), la Banque Africaine de Développement (‘BAD’), le DEG (membre de KfW Bankengruppe – KfW banking group de l’Allemagne), CIEL et  Anglo Mauritius.
    A noter que 30% du capital provient de fonds de pension, « family offices» et autres investisseurs institutionnels et commerciaux.

    Le Kibo Fund II (www.kibo-capital.com) cible principalement les PME et les entreprises dites du « mid-market » avec des investissements de l’ordre de 4 à 8 millions de dollars et opérant dans de plusieurs industries, dont les services financiers, la santé, l'éducation, l'industrie manufacturière légère et autres services. Kibo Fund II, est géré par Kibo Capital Partners Ltd, une société de gestion d’investissement privé basée à Maurice et au Kenya.

    Le  Managing Partner de Kibo Capital Partners Ltd, Thierry Hugnin se dit satisfait de ce partenariat, qui cadre avec la stratégie d’extension des activités d’investissement de la société. "Nous apprécions le soutien continue de nos investisseurs dans le premier fonds, Kibo I et sommes heureux de nous associer à de nouvelles institutions de renommées internationales pour le deuxième fonds.  L’Afrique est sur une dynamique économique très positive et les possibilités d’investissements sont nombreuses.  Nous sommes confiants de pouvoir réaliser un bon retour sur investissements tout en contribuant à l’émergence de l’Afrique" confie M. Hugnin.

    Le montant total des engagements pour ce deuxième Fonds est estimé à 80 millions de dollars. "Nous croyons fermement que nous pouvons apporter de la valeur ajoutée aux PME et aux mid-market businesses dans les régions que nous ciblons. Nous continuons à lever des capitaux supplémentaires pour explorer d’autres opportunités", ajoute pour sa part, Christophe Evard, Partner.

Close